IMAGE - SITE INTERNET EN CONSTRUCTION

Comment créer mon site internet ?

Il existe de nombreux prestataires qui peuvent vous créer un site internet professionnel. Certains d’entre eux y apporteront une vraie valeur ajoutée de par leur expertise. Mais il n’est pas si compliqué de concevoir son site internet, soit même.

Contrairement aux idées reçues, chacun peut faire son site internet sans prestataire, c’est tout à fait possible ! Bien évidemment, un prestataire de qualité vous apportera une plus-value pour améliorer vos performances plus rapidement, et vous libérer du temps (ce qui vous génèrera des bénéfices plus rapidement).

Dans cet article, je vais vous donner mes conseils si vous souhaitez faire un site internet par vous-même (libre à vous d’avoir ou non un prestataire pour optimiser en continu votre référencement par la suite).

Donc même si vous ne connaissez rien en programmation, cet article est fait pour vous 😉

IMAGE - CIBLE

Créer son site internet est toujours très enrichissant et excitant. Mais le faire de manière stratégique est indispensable. Vous devez d’abord prendre du recul sur votre activité ou future activité et vous demander : qu’elle sera l’objectif de mon site internet ?

  • De présenter mon entreprise, mon équipe et moi-même.
  • Proposer mes services/produits.
  • Faire connaitre la vision de mon entreprise et la valeur que je souhaite apporter à mes clients.
  • Développer ma notoriété (notamment grâce aux digitales).
  • Générer des prospects par l’intermédiaire de mon site.
 

Je vous conseille de vous concentrer sur l’ensemble de ces 5 objectifs, ils sont tous aussi indispensables les uns que les autres pour booster votre business.

Ensuite, selon votre type d’activité :

  • De vendre directement mes produits via mon site.
  • De réserver directement des créneaux en lignes.
  • De mettre en relation les autres (plateformes de freelances, recrutement…).

Par exemple, si vous souhaitez vendre directement vos produits par votre site, si c’est dans l’optique d’un site e-commerce il nécessitera plus de temps, plus d’argent et de compétences qu’un simple site vitrine. Et il faudra également penser à installer un système de paiement sécurisé directement dans votre site internet.

Enfin, il vous faudra détailler chaque objectif avec une approche SMART. Pour chaque objectif, écrivez-le de cette façon :

  • Il doit être spécifique : un objectif unique et précis.
  • Il doit être mesurable : ajouter des indicateurs chiffrés (temps, gains, nombre de visiteurs…).
  • Il doit être ambitieux : fixer vous un seuil à atteindre significatif (ex. : vendre pour 50 000€ de produits par mois à partir de juin).
  • Il doit être réaliste : définir vos moyens et ressources (si vous ne pouvez pas produire pour 50 000€ de produits en un mois, il sera difficile à atteindre).
  • Il doit être temporel : fixez-vous des dates clés pour mesurer si vous avez atteint vos objectifs (personnellement, je mets des objectifs annuels, puis je les découpe par trimestre, puis par mois, puis par semaine).
Les lecteurs de cet article ont également lu :  Les données structurées de Google - 5 Avantages pour votre site

 

Notez tout ça dans un fichier de votre ordinateur ou sur papier, vous devez réaliser même pour vous un cahier des charges de votre site internet afin de bien cadrer votre projet.

IMAGE - OBJECTIFS SMART

2. Définir ma stratégie d’acquisition de prospects

Vous allez vous poser la question du comment attirer des visiteurs sur mon site (trafic), puis comment les transformer en prospects qualifiés (leads).
Utilisez pour cela les valeurs de votre entreprise, et surtout aidez-les de manière gratuite et professionnelle. Il s’agit de donner avant de recevoir.

Vous pouvez par exemple offrir du contenu gratuit à travers des conseils, des articles, vidéo, un podcast, un petit e-book…

Pour schématiser votre stratégie d’acquisition, faites un Funnel de vente, et décrivez avec le plus de détail possible le schéma suivant :

IMAGE - FUNNEL DE VENTE

3. Réaliser le squelette de mon site

C’est la dernière étape avant de créer son site, vous devez créer le squelette de votre site (en pensant à vos intégrations d’article).

Pour ce faire, je vous recommande d’utiliser la technique de la carte mentale pour le représenter. Personnellement, j’utilise Mindmeister (la version gratuite offre la possibilité d’avoir 3 cartes mentales sauvegardé en même temps). Il vous suffit d’avoir un compte Google pour l’utiliser. De plus, vous pouvez inviter d’autres utilisateurs à voir ou modifier votre carte mentale.

Dans ce plan, vous allez seulement y mettre les titres des pages

Les pages importantes à y incorporer sont par exemple :

  • La page principale (« Accueil »)
  • La page « qui sommes-nous » (ou « à propos »)
  • La page « nos services »
  • La page « nos articles »
  • La page de politique de confidentialité (à ne pas faire apparaitre dans le menu de votre site, mais plutôt sous forme d’un lien dans le pied de page par exemple).

Puis détailler tous les titres d’articles que vous allez faire cette année (le plan n’est pas figé, d’autres contenus se rajouteront).

Afin de faciliter la navigation, je vous recommande de mettre tous vos articles dans la page « nos articles ». Puis de faire des liens pertinents entre vos différentes pages avec une stratégie de silo.

IMAGE - CARTE MENTALE SITE INTERNET EXEMPLE
Exemple de structure de site (avec Mindmeister)

4. Créer mon nom de domaine

IMAGE - SUFFIXE NOM DE DOMAINE

Dans le cadre de votre projet de création de sites internet, il vous faudra prendre le temps de choisir un nom de domaine en rapport avec votre activité, et qui n’a pas déjà était choisis.
Il s’écrit généralement sous cette forme : www.nomdedomaine.com.
C’est grâce à cette URL que les visiteurs pourront accéder à votre site internet. Prévoyez un budget moyen de 10 €/an.

Les professionnels recommandent d’avoir un nom de domaine répondant à ces critères :

  • Il doit inclure le nom de votre entreprise.
  •  Il doit être unique, c’est-à-dire qu’on ne peut pas le confondre avec un autre.
  • Il ne doit pas comporter d’abréviations, de chiffres et acronymes.
  • Il peut inclure le mot clé le plus représentatif de votre entreprise.

Vous pouvez vérifier la disponibilité de votre nom de domaine, chez la plupart des hébergeurs, comme par exemple chez OVH.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Le blogging invité : est-ce vraiment bénéfique pour votre SEO ?

Je vous recommande également d’avoir à l’esprit que votre nom de domaine sera utile pour réaliser une adresse mail professionnelle (prénom.nom@nomdedomaine.com).

Il vous faudra également choisir le suffixe de votre nom de domaine (comme par exemple : .fr, .com, .net).

Si vous ciblez un marché uniquement en France et qui reste toujours en France (ex. un artisan), le suffixe .fr est suffisant. Sinon je vous recommande de toujours acheter le .fr et le .com (le .fr pour les sites en France).

5. Choisir mon hébergeur

IMAGE - HEBERGEMENT WEB

L’hébergeur est « l’hôte » de votre site internet, c’est chez lui que toutes les données de votre site internet sont stockées.

Il existe 3 types d’hébergement :

  • Le dédié (un seul site par hébergement).
  • Le mutualisé (plusieurs sites par hébergement).
  • Le Cloud (virtuel).
 

Je recommande 2 hébergeurs différents selon vos attentes :

  • O2switch : pour un hébergement avec un SAV carré, français avec de bonnes performances, mais il est un peu plus cher.
  • OVH : pour un hébergement moins cher, vous devez avoir quelques compétences techniques en plus pour vous sentir à l’aise avec l’interface.
 

Les hébergeurs proposent généralement plusieurs formules, vous pouvez opter pour la moins chère dans un premier temps et la faire évoluer en fonction de vos besoins.

6. Choisir un CMS tel que WordPress

IMAGE - INTERFACE WORDPRESS

À présent que vous avez votre nom de domaine et votre hébergement, il ne reste plus qu’à mettre en place la gestion de vos contenus.

Pour cela, vous aurez besoin du CMS (système de gestion de contenu).

Pour ce point, je vous recommande, le plus utiliser dans le monde et qui est gratuit : WordPress
En 2022, plus de 40 % des sites internet dans le monde fonctionnent avec WordPress. De plus, son interface est conviviale, ce qui permet une prise en main rapide.

Pour personnaliser votre site, il existe des milliers de plugins (gratuit et payant) qui vous permettront de mettre en place ce que vous souhaitez sur votre site sans être un professionnel du codage.

PS : Pour une e-boutique, vous pouvez utiliser Prestashop qui est plus adapté aux gros catalogues.

8. Réaliser mes pages principales

IMAGE - CREATION DE PAGE INTERNET

Vous allez pouvoir reprendre le squelette de votre site précédemment fait, et commencer par créer vos pages une par une :

  • La page d’accueil.

À ce stade-là, choisissez le thème (l’apparence) que vous souhaitez pour votre site une fois choisi et paramétré, vous pouvez vous attaquer aux pages suivantes :

  • La page « qui sommes-nous ».
  • La page « nos services ».
  • La page de contact si vous souhaitez une page spécifique pour afficher vos informations de contact.
  • La page politique de confidentialité.
  • La page « nos articles » (qui devra être alimentée tout le long de la vie de votre site web par des articles de qualités).

9. Publier mon site et le mettre à jour régulièrement

DEVELOPPEMENT ENTREPRISE

À présent, vous avez un site avec une structure solide qu’il faudra enrichir dans le temps.

Avant de mettre en ligne votre site, vérifier si tout fonctionne sur votre site :

  • Le rendu est-il celui souhaitez (sur ordinateur, tablette et mobile) ?
  • Les liens fonctionnent-ils (vous pouvez vérifier juste après avoir mis en ligne votre site) ?
  • Mes images sont-elles bien chargées dans les pages (sans bug),
  • Mes plug-ins fonctionnent-ils ? Se sont-ils bien paramétrés ?
 

PS Pensez à intégrer Google Analitycs à votre site internet (cet outil est indispensable pour optimiser votre site et améliorer son référencement).

Vous devrez mettre à jour votre contenu régulièrement pour rester pertinents auprès de vos visiteurs. Faites-le à travers la publication régulière d’article, ou même de vidéo. Partagez-les sur les réseaux sociaux, sur votre Newsletter.
Présenter vos nouveaux services/produits. Faites des offres exceptionnelles.

Une fois par mois, faites une sauvegarde (enregistré sur votre ordinateur via FileZilla par exemple), mettez à jour vos plug-ins et votre thème. Vérifier que tout fonctionne après chaque mise à jour.

Si vous souhaitez réellement réaliser votre site internet vous-même, je vous recommande de vous poser tranquillement devant votre ordinateur, de relire chaque étape précédemment abordée, et de créer votre site web au fur et à mesure. N’hésitez pas à vous inscrire à notre Newsletter pour ne manquer aucun conseil pour booster votre visibilité et votre business. 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *